La Mairie

La Mairie > Discours

Discours

Cérémonies des déportés du dimanche 26 avril 2015

Mesdames et messieurs les élus,
Messieurs les porte-drapeaux,
Mesdames et Messieurs de la batterie fanfare des pompiers,
Mesdames et Messieurs les pompiers
Mesdames et Messieurs les représentants des associations,
Mesdames et Messieurs les baixois ,

Je vous remercie d’être présents pour participer à cette commémoration de la mémoire de tous les déportés et victimes du régime nazi durant la seconde guerre mondiale. La loi du 14 avril 1954 a fixé au dernier dimanche d’avril la célébration de cette journée nationale des victimes et des héros de la déportation.
Cette journée nous rassemble donc pour nous souvenir de la souffrance des hommes, des femmes et des enfants, de toutes ces destinées précipitées vers l’horreur par la folie criminelle d’autres hommes. Elle nous rassemble pour rendre l’hommage que doit la Nation à toutes celles et tous ceux qui ont connu la déportation et pour saluer avec solennité et respect, leur sacrifice et leur courage.
Les événements tragiques de ce début d’année et les attentats déjoués dernièrement témoignent s’il en était besoin que la haine, la violence, le rejet de l’autre sont aujourd’hui encore des menaces pour notre société.

C’est pourquoi, il est d’autant plus important d’inscrire cette commémoration en pensant à l’avenir afin d’éviter de tels écueils et rappeler notre attachement aux valeurs de la république.

Paulette va maintenant faire lecture du message rédigé conjointement par
la fondation pour la mémoire de la déportation,
la fédération nationale des déportés et internés de la résistance,
la fédération nationale des déportés et internés, résistants et patriotes,
l’union nationale des associations des déportés, internés et familles de disparus.

Avant de conclure, je souhaite vous rappeler enfin que la cérémonie du 8 mai se tiendra à la même heure qu’aujourd’hui.

Je tiens à remercier vivement la batterie fanfare, les porte drapeaux, les pompiers, les élus et tous les participants et en particulier les enfants à cette commémoration.

Nous allons maintenant déposer une gerbe sur les tombes des deux déportés inhumés dans notre commune.

Les élus vous invite à se retrouver à la salle des fêtes pour partager le verre de l’amitié préparé par la commission des festivités.

Yves BOYER

le 25 avril 2015